+33 (0) 1 41 13 07 41 clubsanteafrique@amref.fr

LE PROGRAMME PRECIS

CONTEXTE

 

En 2013, la mortalité néonatale au Sénégal représente à elle seule 40% de la mortalité des enfants de moins de 5 ans constituant ainsi un fléau national.

Ce constat est dû à une inégale couverture sanitaire tant en terme d’infrastructure et d’équipement que de ressources humaines. Le pays est en effet confronté à une disparité du nombre de personnels de santé sur son territoire au détriment des zones rurales  Pour exemple, on compte 19 sages-femmes pour 100000 habitants à Dakar contre 3 à Matam et 5 à Tambacounda. Cette inégale répartition géographique des sages-femmes et infirmiers a un double impact : creuser les distances entre les patients et les personnels de santé vivant en milieu rurale et éloigner ces derniers des centres de formations continues urbains. Leur souhait étant de ne jamais laisser le village sans ressources sanitaires.

De plus, dans certaines zones rurales, à défaut de sages-femmes disponibles les infirmiers offrent des soins en santé maternelle et infantile. Dès lors, pour encourager une réponse rapide et efficace, ces derniers sont également ciblés par le projet de l’AMREF soutenu par le CSA afin qu’ils puissent eux-aussi être en mesure d’améliorer rapidement l’accès des femmes et de leurs bébés à des soins de qualité.

LES PRIORITÉS D’ACTION

 

Le  Programme de Renforcement de Capacités des Infirmiers et Sages-Femmes (PRECIS) est un projet de formation continue à destination d’infirmiers et de sages-femmes initié au Sénégal par l’AMREF France en août 2014. L’utilisation d’un mode d’apprentissage mixte (traditionnel & numérique) et la possibilité d’étudier à distance sont les deux pierres angulaires du programme. Le composant e-learning permet notamment de s’affranchir des contraintes géographiques et de ne pas démobiliser les personnels soignants déjà en activité en zone rurale  mais ayant besoin d’une remise à niveau.

Équipés d’un ordinateur et formés à son utilisation, les infirmiers et les sages-femmes ont accès à des modules de cours construits selon les normes gouvernementales et internationales.

ZONES D’INTERVENTION

L’objectif de ce projet est de réduire la mortalité maternelle, néonatale et infantile et les inégalités en santé dans les régions de Dakar, Thiès, Kaolack, Kolda, Matam, Tambacounda, Saint Louis, Ziguinchor, de Fatick et de Diourbel.

Au Sénégal, le Club Santé Afrique soutient la remise à niveau de 2 400 infirmiers et sages-femmes à travers 4 cycles de formation d’un an autour de 10 centres e-learning répartis dans le pays.

PRINCIPALES ACTIVITÉS

L’une des spécificités de cette formation diplômante est l’alternance de cours en présentiel et en e-Learning (sur une plateforme e-learning Management System), avec des temps de stages pratiquesLa formation comprend 2 400 heures réparties en 10 Unités d’Enseignement de formation (+ 2 stages) comprenant cours théoriques (20 %), travaux pratiques dirigés (50 %) et travail individuel (30 %) avec une approche sur les dimensions éducatives, préventives, curatives et les dimensions de réhabilitation/réinsertion.

Dans un premier temps, il a donc fallu élaborer des contenus de formation e-learning pour les infirmiers et sages-femmes à partir de programmes harmonisés et validés à la suite de nombreux échanges entre les acteurs politiques, régionaux et communautaires.

10 centres de formations ont été identifiés et équipés en ordinateurs, modems, casques, imprimantes, câbles et matériels de connexion. Parallèlement, en février 2014, un appel à candidature a été lancé par une commission mixte d’experts de la santé issue du Ministère de la santé et de l’AMREF afin de recruter les 24 enseignants, les 22 tuteurs  et les 4 mentors nécessaires. Les tuteurs ont pour mission de suivre les étudiants sur les modules d’apprentissage en e-Learning et les mentors de les superviser lors de leurs stages pratiques.

RÉSULTATS A DATE 

 

plateforme e-Learning créée et validée par l’Organisation Ouest Africaine de la Santé

tuteurs sélectionnés et formés

centres e-learning dotés en ordinateurs et connexion internet

étudiants certifiés en janvier 2016

enseignants formés

nouveaux étudiants recrutés pour une seconde promotion

PERSPECTIVES DE RÉGIONALISATION 

 

Les succès au Sénégal, la pérennité de ce programme dans le pays et la volonté de promouvoir l’harmonisation des formations et des compétences des agents de santé maternelles a conduit l’AMREF à étendre le programme aux pays voisins : la Côte d’Ivoire et le Bénin. Dans le premier, une étude a été réalisée en décembre 2014 afin de connaitre les capacités du pays à mettre en oeuvre une formation en e-learning et la pertinence du programme PRECIS pour répondre au déficit de formation des sages-femmes dans ce pays. Dans le second pays, une première évaluation validant les besoins et pré définissant une feuille de route nationale sont en production.